Proyecto BIO es un taller plástico itinerante de Educación Ambiental que apuesta a promover en la sociedad la búsqueda de un mundo con mejor calidad de vida.

Obras de arte temáticas y el dialogo con el artista se combinan en un ejercicio interactivo y didáctico, con el objetivo de promulgar en niños y adolescentes una cultura de buen uso de los recursos naturales generando conciencia y empatía a los cuidados respecto del Ambiente.



Française

Proyecto Bio est un atelier d’art plastique, itinérant, qui propose de réfléchir activement sur le rôle que nous avons à jouer vis-à-vis de la nature et de ses ressources. Destiné en premier lieu aux enfants, cet atelier se décline au travers d’œuvres thématiques, de fables et de contes. Ils permettront une interaction créative et un éveil écologique sur un meilleur usage des ressources naturelles.


COMMENT

Peintures et narration enfantine s’accordent pour faire prendre conscience aux participants de leur propre comportement - mais aussi de celui de leurs proches, vis-à-vis de l’environnement. Lors d’un débat, les enfants et les jeunes entrent en contact avec de nouvelles données environnementales. Et les émotions, mêlées à ces nouvelles valeurs, finissent par s’exprimer par elles-mêmes, dans un travail créatif.



POUR QUI

Les acteurs principaux de ces ateliers sont des élèves et des professeurs d’écoles maternelles, primaires et de collèges. Ensuite, les enfants diffusent largement le message autour d’eux, dans leur famille principalement.

POUR QUOI

La préservation de l’environnement a une importance fondamentale pour la survie de tous les êtres vivants qui peuplent la planète. En tant qu’adultes éducateurs, nous devons faire naitre dès aujourd’hui une conscience solidaire de protection des ressources naturelles.


CONTACT

Proyecto Bio est une initiative du peintre Gonzalo Álvarez.

Artiste jeune et original, il met son art au service de l’éducation écologique, au travers du Proyecto Bio. Né à Moron, il passe son enfance à La Reja, au milieu de la nature, "mère de toutes les choses…". De là nait sa vocation artistique, qu’il développera ensuite au travers de ses études et ses différents voyages. Il a préféré dire NON à la commercialisation de son art pour que ce projet exemplaire puisse vivre.


Gonzalo Álvarez dans son atelier (Photo: le magazine ADN)

Pour que ce projet artistique intervienne dans ta ville, ou pour organiser une exposition ou un atelier, envoie-nous un mail à muestras@proyectobio.com.ar.
Pour tout renseignement: consultas@proyectobio.com.ar.

SOUTIENS

L’UNICEF - Le Secrétariat du Ministère de la Culture - Le Secrétariat du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable – Le Secrétariat de la Culture de la Municipalité de Buenos Aires – La Fondation Vie Sauvage Argentine - La Fondation d’Histoire Naturelle Félix de Azara (FHN)– La Fondation Biodiversité Argentine – La Fondation Écologique Universelle (FEU) - La Fondation Culturelle Argentino Japonaise - L’Ambassade du Guatemala – L’Ambassade de la République du Chili – L’Ambassade de la République Bolivarienne du Vénézuela – L’Ambassade d’Albanie - La Fondation Culturelle Frontale


"L’origine de l’eau"


L’entreprise de construction et services Gral Sarmiento S.A., établie dans la ville de La Plata, a confié à notre artiste, Gonzalo Alvarez, la création d’une œuvre d’art mettant en lumière une notion qu’elle met au cœur de ses préoccupations: le respect de l’environnement. Gonzalo a accepté le défi en mettant son art au service d’une ressource sans cesse plus précieuse: l’eau.

"Le thème de l’eau", explique Gonzalo, "est source de multiples inspirations. La rareté de cette ressource vitale oblige à réitérer sans cesse un appel à la modération de sa consommation par l’ensemble de la population mondiale, car les efforts mis en œuvre par des organisations encore trop peu nombreuses, demeurent insuffisants".

“L’origine de l’eau”, c’est le titre que les employés de l’entreprise ont choisi pour nommer l’œuvre qui occupera une place importante dans leur vie. L’artiste avait en effet pour ambition qu’elle reflète les objectifs cette entreprise, qu’elle inspire confiance à tous, et que chacun, en la contemplant, chaque jour, travaille en étant conscient de cet enjeu.

Dans l’œuvre, les couleurs se diluent dans un état de pureté qui rappelle celui de l’eau quand elle évolue à l’état naturel, avant d’être traitée et consommée par l’être humain.


Ci-dessous, le témoignage de reconnaissance que le président de l’entreprise Gal Sarmiento Sa, Monsieur Marcelo Salinas, a exprimé envers Gonzalo:

"La découverte du travail de Gonzalo Alvarez lors de l’exposition de Proyecto Bio en 2010, a été pour nous une expérience intense et déterminante.

L’objectif était de faire prendre conscience au visiteur de l’importance du respect et de la sauvegarde de l’environnement, en s’appuyant sur une création artistique, son interprétation et son analyse. Parmi les différentes œuvres, il y en une en particulier qui a attiré notre attention: celle qui s’inspirait du thème de l’eau en tant que ressource précieuse, source de vie. On voyait se refléter en elle les réflexions majeures de l’artiste.

Gral Saneamiento SA est une entreprise qui œuvre depuis plus de vingt ans dans le secteur du traitement et la distribution de l’eau. Que ce soit à usage domestique mais aussi commercial, dans les grands et petits centres urbains. Notre contact quotidien avec une ressource chaque jour plus vitale nous conduit à être sans cesse attentifs à son bon usage.

Le travail de Gonzalo Alvarez exprimait mieux que quiconque nos motivations, et nous avons pensé qu’il devait servir cet objectif que nous avions en commun. Nous n’avons donc pas hésité un instant à confier à Gonzalo la réalisation d’une œuvre spéciale qui porterait sur le thème de «l’Eau», et qui symboliserait notre activité. Nous tenions à la rendre publique lors de l’inauguration de nos nouveaux bureaux de La Plata.

Aujourd’hui elle resplendit dans l’entrée de notre nouveau bâtiment pour le plus grand plaisir de notre personnel, de nos clients et de nos fournisseurs. D’ailleurs, l’impact a été tel, que nous avons demandé à l’artiste son autorisation pour utiliser certains motifs de l’œuvre pour le design de notre nouveau papier à en-tête. Le message et notre travail sont unis".


L’école N°61


Proyecto Bio s’est rendu à Merlo, dans la province de Buenos Aires, pour visiter l’école N°61. Gonzalo Alvarez était invité par Isabelle Alejandra Chiron et Claudia Beltramino (respectivement directrice et vice-directrice de l’école), dans le cadre du projet de district "Contes et Vérités".

Voici quelques uns des messages que nous ont envoyés par e-mail les élèves et les enseignants de l’école 61:

"Merci de nous avoir enseigné, à travers la peinture, et aussi de nous avoir appris que tout est possible si on essaie".
(María Emilia Castro, 5º A)

"Merci d’être venus jusqu’ici pour nous apprendre à prendre soin de l’eau. Tout est possible quand tu réfléchis et que tu te donnes la peine".
(Camila Anhí Cejas, 5º A)

"Nous avons beaucoup apprécié de partager cette journée avec Gonzalo, car en plus de nous divertir et de passer un très bon moment, nous avons appris à mettre en valeur les ressources que nous offre la nature, et aussi à affronter nos craintes et à croire que tout est possible quand on essaie. Merci!"
(Élèves de 5eA, et notre prof Mme Mónica Silva)

"Bonjour Gonzalo! Nous sommes les élèves de 2ndeA, du matin; nous avons passé un super moment, nous avons beaucoup appris. Tes peintures sont très belles et colorées. Nous avons beaucoup aimé découvrir les animaux qui les composaient. Le conte était très joli et les revues que tu nous as offertes sont géniales !!! Nous avons pris conscience de l’importance de prendre soin de l’environnement… Pour tout cela nous te remercions. Tu seras toujours le bienvenu!!!!"
(Élèves de 2eA et Madame Mónica Fernandez)




Un artiste saisissant aux inspirations surprenantes

Beatriz Cappagli est professeur, écrivain, et directrice éditoriale de la revue culturelle et écologique Nuestro Lugar ("Notre Endroit"). Elle est aussi une amie de Proyecto Bio, et nous avons retranscrit ci-dessous son opinion très favorable à l’égard de notre initiative:

"Quand je les ai découvertes dans le Jardin Botanique de Buenos Aires, les peintures de Gonzalo ont eu sur moi un très fort impact. En tant qu’amoureuse de la nature et de ses couleurs, et très sensible aussi à l’art, je suis restée si émerveillée que je l’ai immédiatement contacté. Mais une surprise de taille m’attendait: ces grandes œuvres picturales étaient en fait uniquement destinées à servir de déclencheurs d’un projet éducatif comme je n’en avais encore jamais rencontré. Lors de sa présentation au Jardín Japonais, nous avons vu Gonzalo en action: avec une habileté et une sensibilité très spéciales, il captive ses spectateurs en les invitant à découvrir les éléments qui composent ses toiles. Puis il transforme ces éléments en savoirs, en éléments d’analyse de notre rôle et de nos comportements vis-à-vis de la nature. Petits et grands se prennent au jeu et participent à cet atelier aussi enrichissant qu’original. A la fin, ils peuvent s’exprimer par eux-mêmes.

J’espère que de plus en monde viendra participer à ces journées éducatives et artistiques. Ce sera répondre présent à l’invitation d’un jeune homme sensible et généreux, qui aime la vie par-dessus tout, et qui veut partager cet amour avec ses semblables. La revue Notre Endroit sera toujours prête à témoigner de ses activités. Et nous appelons les institutions et les écoles à s’emparer de ce projet car ils ne seront pas prêts de l’oublier".

Beatriz Cappagli et Gonzalo Álvarez